Loading...

Réinventer sa cuisine avant/après

Le plan de travail, pièce maîtresse de la cuisine

Le plan de travail met en évidence l’esthétisme de la cuisine en épousant parfaitement les lignes et angles des murs et en recouvrant l’ensemble des meubles bas, mais c’est aussi l’élément de la pièce qui est le plus maltraité. En effet, quotidiennement, il doit affronter tous les assauts culinaires : il sert de planche à découper, reçoit les plats brûlants sortant du four, les projections de liquide, les dépôts de graisse… Il doit être capable de supporter toutes ces agressions domestiques, mais doit surtout savoir tenir dans le temps, tout en gardant un bel aspect. Il est donc primordial d’opter pour un matériau peu fragile, capable de résister à toute épreuve et facile à entretenir. Aujourd’hui, sur le marché une foultitude de textures sont proposées : bois, céramique, verre, ardoise, inox, etc. Pour le relooking de cette cuisine, nous nous sommes orientés vers le Dekton Cosentino. Matériau de choix, ce «super costaud» présente de nombreuses propriétés et offre une résistance à l’usure exceptionnelle.

Bien étudier la conception

Avant toutes choses, sachez qu’en dehors de l'aspect esthétique et du prix plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix d’un plan de travail. Il faut commencer par évaluer les avantages et inconvénients des différentes matières proposées sur le marché. Il convient toutefois, de ne pas jouer les pingres au risque de vite de le regretter. En effet, votre plan de travail devra être robuste, car vous l’utiliserez quotidiennement. Pour ce dossier avant-après, nous avons opté pour une cuisine Ikea Bodbyn à l’esprit campagne chic pour initier une ambiance champêtre, à la fois conviviale et chaleureuse. Pour permettre à la pièce de traverser les années sans se démoder l’élégance douce et apaisante du blanc cassé a été associée à un plan de travail gris soutenu (Cosentino Dekton Bromo), un duo en parfaite harmonie avec le sol en carrelage anthracite. L’agencement en «L» avec caissons et façades en kit a été réalisé en collaboration avec le Service Conception Ikea de Nantes (Loire-Atlantique) qui a étudié avec nous la future implantation, aidé d’un logiciel 3 D. Ce système permet de visualiser l’ensemble de la pièce et d’apporter, si besoin, d’éventuelles modifications.

Après la dépose des anciens meubles, du plan et des crédences en marbre, la pièce est prête à recevoir la nouvelle cuisine.

Monter sa cuisine soi-même : un gain financier non négligeable

Il faut savoir que monter soi-même sa cuisine n’est pas mission impossible. Il est toutefois souhaitable d’avoir quelques notions de bricolage. Par contre, il est impératif de bien suivre les instructions des notices d’assemblages et d’utiliser les outils préconisés. Pourquoi avons-nous opté pour une cuisine en kit ? D’abord pour le prix. Cette formule permet de faire des économies, car il n’y a pas de frais de pose, ni de livraison. Autre avantage, la disponibilité. Si les meubles sont en stock, on peut repartir avec le jour de la commande, alors que pour une pose sur-mesure il faut compter 4 à 8 semaines de délai. Si vous optez pour cette solution, vous serez également tenus d’orienter votre choix en fonction de vos contraintes d’espace. Que vous achetiez des meubles à l’unité ou que vous choisissiez un aménagement proche du sur-mesure, ayez toujours à l’esprit que le «kit» ne s’adaptera pas nécessairement aux configurations de votre pièce au centimètre près et que quelques ajustements seront probablement à prévoir.

Une semaine aura été nécessaire pour réaliser l’agencement complet de la pièce : dépose de l’ancienne cuisine, reprises d’enduit, mise en couleur des murs avec une peinture pigmentée à l’échantillon (Couleur de Tollens), assemblage, alignement et fixation des caissons, montage des portes et des faces de tiroirs, mise en place de l’électro-ménager (four et micro-ondes encastrables Siemens), hotte aspirante intégrée (Underverk Ikea).

Une fois l’assemblage des meubles terminé,
l’étape délicate de l’installation du plan de travail peut débuter.

Le Dekton «chouchou» high-tech du plan de travail

Pour le plan de travail et les crédences, nous nous sommes orientés vers le Dekton, mis au point, fabriqué et commercialisé par le Groupe espagnol Cosentino. Cette surface ultra compacte, novatrice et révolutionnaire est le fruit d’un process sophistiqué utilisant de la porcelaine, du verre et du quartz. Ce matériau high-tech est fabriqué à l’aide de la technologie TFP (Technologie de Frittage des Particules), un procédé d’ultra-compression. Ce processus permet une version accélérée des changements métamorphiques subis par la pierre naturelle, exposée pendant des milliers d'années à des pressions et des températures élevées. Pour faire simple, cette innovation permet, en partant de sable, de reproduire en quelques heures ce que la nature met des millénaires à accomplir. En application domestique, le Dekton offre des caractéristiques techniques exceptionnelles en termes de résistance aux UV, aux rayures, aux salissures, aux chocs thermiques (il résiste à une chaleur de 800°C, mais aussi au froid glacial). Non poreux, très hygiénique, son entretien est facile : un simple coup d’éponge suffit !

Avant l’installation, les plaques de Dekton (Cosentino) ont été préalablement découpées et polies à l’atelier (Marbrerie Pythagore). Lors de la pose, le granitier ajuste les plans.

N'hésitez pas à investir dans votre plan de travail

Quand on décide d’agencer sa cuisine, une foule d’interrogations nous traversent l’esprit, autant de questions face auxquelles, il faut l’avouer, nous resterons seuls jusqu’au moment de la décision finale d’achat. Il est primordial de ne pas négliger les éléments qui complèteront le décor, comme le plan de travail et les crédences qui seront sollicitées plusieurs fois par jour. Vous pouvez, comme nous l’avons fait pour ce projet, choisir des meubles en kit moins coûteux à l’achat que du sur-mesure, et investir dans un plan de travail décoratif mais qui résistera dans le temps, comme le Dekton. Matériau très lourd, sa mise en place nécessite dextérité et expérience pour qu’elle soit réussie. Pour la pose, il est donc indispensable d’avoir recours à un granitier professionnel. Celui-ci assurera la découpe en usine à l’aide d’une machine numérique pour une grande précision d’exécution, puis il procèdera à l’installation et l’ajustement.

Pour la pose des crédences, on procède à l’encollage des éléments à l’aide de plots de mastic-colle, avant de les plaquer définitivement sur le mur. 

Une fois le plan de travail posé et les crédences collées au mur, le granitier procède aux finitions avec un joint silicone qui assurera une parfaite étanchéité.

L’évier sous-plan : le must du design

Pour notre agencement, nous avons souhaité l’intégration totale d’un évier, un bac (Integrity Due by Silestone). Matériau à faible porosité, le Silestone est composé de plus de 90 % de quartz naturel et ses propriétés sont nombreuses : il est extrêmement robuste, résiste aux températures élevées, aux rayures, aux tâches et aux fréquentes expositions d’eau et de graisse. Visuellement, la pose sous plan offre une sensation d’unité et d’intégration parfaite avec le reste des éléments. Comme il n’y a pas d’excroissance, le plan de travail est parfaitement lisse ce qui bien entendu simplifie l’entretien, la saleté ne pouvant pas se loger dans les joints. Ici, l’évier couleur «Silestone Marengo» est en parfaite harmonie avec la teinte «Dekton Bromo» du plan de travail et des crédences. Lors du façonnage en usine, réalisé par la Marbrerie Pythagore, des trous ont été percés pour les emplacements de l’évier, de la robinetterie (Fairfax rétro Jacob Delafon), les prises et la plaque de cuisson à induction (Electrolux). Une partie du plan a été usinée afin de faire apparaître le rainurage d’un égouttoir situé à droite de l’évier. Aujourd’hui, la cuisine est un endroit privilégié où les membres de la famille se retrouvent et communiquent, c’est le «cœur de la maison». Si autrefois elle servait uniquement à la préparation des repas, au fil du temps, elle s’est transformée en une sorte de «quartier général». On y vit en commun, on s’y restaure, on y prend du bon temps… Qu’elle soit vaste ou exiguë, en 2020, ce théâtre convivial, multifonction, revendique une place prépondérante. C’est en songeant à tout cela qu’il convient de bien la penser.

Avant la mise en place définitive du bac évier (Integrity Due by Silestone), de solides sangles de fixation sont positionnées pour le maintenir.   

La robinetterie inox (Jacob Delafon) a été installée avant la pose de l’évier sous-plan (Integrity Due by Silestone).  

La cuisine en «L» est agencée sur deux murs qui forment un angle. Cette disposition a permis d’intégrer un coin repas avec une table Ingatorp et des chaises Ingolf (Ikea) qui finalisent l’esprit campagne chic recherché.  L’ambiance apaisante et lumineuse qui se dégage est apportée par la blancheur intemporelle des meubles Bodbyn (Ikea). Le plan de travail et les crédences Dekton Bromo (Consentino) contrastent avec le mobilier et mettent en valeur l’ensemble. Ils subliment la touche esthétique très chic, véhiculant un sentiment d’exception et de tradition. Quelques touches de noir et d’inox sont apportées avec l’électroménager encastré (Siemens), le robinet rétro (Jacob Delafon), l’encadrement de la fenêtre et le carrelage du sol.

La rédaction remercie pour leur précieuse collaboration, l’ensemble des partenaires, qui, par leur fidèle soutien, ont rendu possible la réalisation de ce dossier. Groupe Cosentino et Cosentino Rennes Center (www.cosentino.com) - Ikea France (www.ikea.com) - Jacob Delafon (www.jacobdelafon.fr) - Siemens (www.siemens-home-bsh.com) - Marbrerie Pythagore (www.marbrerie-pythagore.fr) - Tollens et Couleurs de Tollens Séné-Vannes (www.tollens.com), Electrolux (www.electrolux.fr).

Photos Arnaud Gumez / ACL Médias

Decorer-sa-maison.fr

Le site de toute la maison