De Paris à Brooklyn, les lofts jouent la carte du cuivre

De Paris à Brooklyn, les lofts jouent la carte du cuivre
Dans la salle-de-bains a été installé un radiateur, création sur-mesure en tubes de cuivre afin d’exploiter l’excellente conductivité thermique du métal rouge. © Cécile Septet
Dans la salle-de-bains a été installé un radiateur, création sur-mesure en tubes de cuivre afin d’exploiter l’excellente conductivité thermique du métal rouge.
© Cécile Septet
Canalisations cuivre apparentes : l’atout déco des petits espaces. Les architectes de l’agence Co-Adaptative Architectures souhaitaient donner à ce studio de Cobble Hill à New-York, une apparence épurée et chaleureuse. Ce qui crée l’originalité du lieu, ce sont les canalisations en cuivre, habituellement cachées, qui sont ici exposées au grand jour, dans la cuisine ouverte et la salle-de-bains, transformant les tuyaux en véritable objet de décoration. © Peter Dressel
Canalisations cuivre apparentes : l’atout déco des petits espaces. Les architectes de l’agence Co-Adaptative Architectures souhaitaient donner à ce studio de Cobble Hill à New-York, une apparence épurée et chaleureuse. Ce qui crée l’originalité du lieu, ce sont les canalisations en cuivre, habituellement cachées, qui sont ici exposées au grand jour, dans la cuisine ouverte et la salle-de-bains, transformant les tuyaux en véritable objet de décoration.
© Peter Dressel

Séduits par les qualités du cuivre, à la fois esthétique, durable, et sain, les architectes d’intérieur sont de plus en plus nombreux à utiliser le métal rouge à l’état brut, pour la décoration de lofts et d’appartements au style industriel. Alors que les canalisations en cuivre étaient autrefois cachées à tout prix, ils les mettent aujourd’hui à nu et révèlent leur rôle incontournable dans la maison, tout en faisant des tubes de cuivre un élément à part entière de la décoration. De New-York à Paris, focus sur trois intérieurs avant-gardistes, qui ont fait du cuivre leur carte maîtresse.

Des tuyaux en cuivre pour recréer une ambiance atelier. L’architecte Maxime Jansens a transformé en loft une ancienne menuiserie de 130 m² située dans le 10ème arrondissement de Paris. Pour créer le réseau électrique sans dénaturer les murs de brique, des tubes de cuivre ont été installés en applique. Ils jouent le rôle de gaine et donnent au lieu un aspect brut. Le style d’inspiration « loft » prône l’utilisation des matériaux d’origine (métaux, bois, briques, béton) et la mise en avant des aspects fonctionnels des bâtiments : conduits, gaines et tubes métalliques s’exposent aux yeux de tous pour créer une ambiance de fabrique. © Cécile Septet
Des tuyaux en cuivre pour recréer une ambiance atelier. L’architecte Maxime Jansens a transformé en loft une ancienne menuiserie de 130 m² située dans le 10ème arrondissement de Paris. Pour créer le réseau électrique sans dénaturer les murs de brique, des tubes de cuivre ont été installés en applique. Ils jouent le rôle de gaine et donnent au lieu un aspect brut. Le style d’inspiration « loft » prône l’utilisation des matériaux d’origine (métaux, bois, briques, béton) et la mise en avant des aspects fonctionnels des bâtiments : conduits, gaines et tubes métalliques s’exposent aux yeux de tous pour créer une ambiance de fabrique.
© Cécile Septet

S’il est très en vogue dans les showrooms déco depuis quelques années, le cuivre séduit aussi de plus en plus les architectes d’intérieur qui l’utilisent à l’état naturel. De Paris à Brooklyn, on le rencontre dans les lofts ou les intérieurs de style industriel, sous forme de revêtement mural et de réseaux de tubes apparents. Matériau le plus utilisé en Europe pour le transport de l’eau et le chauffage, le cuivre est indispensable dans les maisons et les bâtiments, mais les canalisations sont traditionnellement encastrées, dissimulées. Pour certains projets de rénovation, les architectes choisissent aujourd’hui de les laisser apparentes, voire de les multiplier, pour exploiter leur potentiel décoratif. Malléable et façonnable, le tube de cuivre permet la création de cheminements complexes. Ce parti-pris décoratif permet de joindre l’utile à l’agréable, de capitaliser sur le potentiel esthétique de la plomberie pour créer une décoration originale et tendance. En particulier lorsqu’il s’agit de conserver l’âme de bâtiments industriels et d’ateliers transformés en logement. «Le cuivre structure les espaces en leur donnant une atmosphère particulière, entre l’élégance inspirée des bâtiments historiques, et l’aspect brut des anciennes manufactures. C’est aussi un matériau sain. Il est antibactérien, n’émet aucun composé organique volatile, il est durable et 100 % recyclable. Il ne manque donc pas d’atouts pour les propriétaires soucieux d’éco-conception » explique O. Tissot, Directeur des programmes France de l’Institut Européen du Cuivre.

Un mur intérieur habillé de cuivre brut pour structurer l’espace. Habitant à Brooklyn, l’architecte Jeffrey Sherman du cabinet Delson or Sherman Architects a rénover entièrement sa propre habitation à façade en brique, constituée de trois étages. L’originalité de sa maison ? Un mur habillé de cuivre brut sur six mètres de haut et courant sur les deux premiers étages. © Catherine Tighe
Un mur intérieur habillé de cuivre brut pour structurer l’espace. Habitant à Brooklyn, l’architecte Jeffrey Sherman du cabinet Delson or Sherman Architects a rénover entièrement sa propre habitation à façade en brique, constituée de trois étages. L’originalité de sa maison ? Un mur habillé de cuivre brut sur six mètres de haut et courant sur les deux premiers étages.
© Catherine Tighe
Cet élément en cuivre est multifonction : au premier étage, il abrite une penderie et une étagère à chaussure. Au second, il sépare deux chambres et fait office de placard. © Catherine Tighe
Cet élément en cuivre est multifonction : au premier étage, il abrite une penderie et une étagère à chaussure. Au second, il sépare deux chambres et fait office de placard.
© Catherine Tighe