Le Royal Madeleine : l’âme d’une grande maison de famille

Le Royal Madeleine : l’âme d’une grande maison de famille

À deux pas de la Madeleine et à quatre du boulevard Haussmann, l’Hôtel Royal Madeleine**** rouvre ses portes en mai prochain après une rénovation ambitieuse qui promet à ses hôtes un séjour chic et cosy au cœur de la capitale.

Pour ce renouveau, Coralie Legrand, la propriétaire, souhaitait cultiver l’esprit d’une maison de famille, élégante et confortable. Pour mener à bien ce projet, elle a fait appel à Marie-Paule Clout (Noir Nuance), architecte d’intérieur, formée à l’école Penninghen de Paris. «À la maison», c’est comme cela que Marie-Paule – qui a elle aussi grandi dans les coulisses d’un hôtel de famille à Paris – a imaginé ce nouvel hôtel. Comme une maison de charme où, le temps d’un instant, chacun y trouverait sa place, ses repères, où l’on s’attendrait presque à voir surgir le frère, l’oncle ou la cousine qui font l’âme du lieu. La douceur et les «petits riens» qui font le charme d’une maison vivante.

Le passé et le présent se donnent la main…

D’une maison parisienne ancienne, le Royal Madeleine Hôtel & Spa a conservé ses boiseries, ses moulures, ses cheminées et ses planchers blonds. Des papiers peints chamarrés habillent les murs des couloirs qui desservent les chambres, à la manière des maisons bourgeoises des débuts du siècle dernier. Aujourd’hui, l’établissement compte cinquante huit chambres dont quatre duplex qui offrent de beaux espaces à la décoration cosmopolite ainsi qu’une grande suite de cinquante mètres carrés. Baptisée « Cocolili», en souvenir du surnom que l’on donnait à Coralie dans son enfance, elle jouit d’une situation privilégiée au dessus de la verrière du Jardin d’Hiver et du passage Puteaux.

Les tons délicats des tissus en parfait accord avec le mobilier

Dans les chambres, les matières douces et naturelles comme le velours, le lin ou encore le coton, sont déclinées dans des coloris clairs et feutrés et forment une ambiance douillette, où ressurgissent les souvenirs d’enfance. Toutes différentes, elles déclinent plusieurs ambiances douces et cocooning, du rose poudré, des teintes bleutées, du vert de gris… Des cadres suspendus aux murs, de jolies appliques dépareillées, des coussins à motifs, un mobilier patiné par le temps, concourent à renforcer cette impression d’un lieu qui aurait été meublée avec soin au fil des années, au gré des inspirations d’une maîtresse de maison au goût certain, ou des retours de voyages de l’un ou de l’autre de ses occupants. Les pièces à vivre, raffinées et cosy, incitent l’hôte à la détente et au lâcher-prise. Le salon, décoré dans le style d’une bibliothèque, invite à prendre un verre confortablement installé dans le canapé. Le chaleureux jardin d’hiver, baigné par la lumière de quatre baies vitrées et d’une verrière sous laquelle s’épanouissent un oranger et des plantes tombantes, offre quant à lui, une atmosphère lumineuse, fraîche et intime. Le Spa, aux allures de jardin toscan, avec ses parements de pierre dorée, ses fauteuils en osier tressé et la présence d’une végétation luxuriante autour du bassin est un cadre idéal pour se laisser aller aux douceurs d’une pause «slow life». Hôtel Royal Madeleine – 29 rue de l’Arcade, 75008 Paris (www.hotelroyalmadeleine.com).