Tom Dixon : Créateur Maison&Objet 2014

Tom Dixon : Créateur Maison&Objet 2014
© Peer Lindgreen
© Peer Lindgreen

Né en Tunisie en 1959 d’une mère française et d’un père britannique, Tom Dixon arrive en Angleterre en 1963. 
Il abandonne les bancs de la Chelsea School of Art pour devenir bassiste dans le groupe « Funkapolitan », avant d’apprendre par lui-même les techniques de la soudure et de se lancer dans la fabrication de meubles.



Il rencontre la notoriété dans les années 1980, pendant lesquelles on le décrit comme un « designer autodidacte talentueux, créateur d’une ligne de mobilier en métal de récupération soudé ». Il fonde alors « Space », un think-tank créatif, qui lui sert de vitrine pour son travail et celui d’autres jeunes designers. Dès la fin des années 1980, il entre dans l’histoire du design avec la « S » Chair, dessinée pour Cappellini. 
Connu de tous dans les années 1990, il marque l’époque avec Jack, un tabouret lumineux empilable, fabriqué en polypropylène pour sa société « Eurolounge ».

© Emily Andrew
© Emily Andrew



En 1998, Tom Dixon est nommé à la tête du design d’Habitat, dont il devient le Directeur Artistique jusqu’en 2008. Il est alors le porte-parole d’une équipe chargée de rajeunir la marque, afin de perpétuer le rêve de Terence Conran d’enrichir la vie quotidienne par le biais d’un design simple et moderne, tout en proposant une expérience d’achat théâtrale et intime.

En 2000, il reçoit pour son travail le Titre d’Officier de l’Ordre de l’Empire, remis par sa Majesté la Reine d’Angleterre.

Les plus prestigieux musée du monde ont fait l’acquisition de ses œuvres, qui appartiennent aux collections permanentes d’institutions telles que le Victoria & Albert Museum, les Musées d’Art Moderne de New York et Tokyo, et le Centre Georges Pompidou.

© Tom Mannion
© Tom Mannion

Depuis la création de sa société éponyme en 2002, son travail est encore plus en vue. La marque Tom Dixon lui a permis de produire des produits iconiques, parmi lesquels les luminaires « Mirror ball », « Copper Shade » et « Beat Light », ou encore le fauteuil « Wingback chair ». Ses collections sont aujourd’hui distribuées dans 63 pays avec des implantations permanentes en Angleterre, aux Etats Unis et à Hong Kong.

En 2004 Proventus, une société d’investissement privée suédoise s’associe avec Tom Dixon pour fonder Design Research dont il est le Directeur Artistique.

Peer Lindgreen
Peer Lindgreen

La marque Tom Dixon englobe un bureau d’architecture et un studio de design, qui ont signé l’aménagement du club Shoreditch House pour le groupe Soho House, le flagship Joseph sur Old Bond Street, le restaurant de la Royale Académie de Londres, le Tazmania Ballroom, au cœur de Hong Kong, ainsi que le nouveau restaurant de Jamie Oliver Barbecoa. Plus récemment, Design Research Studio a remporté son premier projet d’hôtel, redessinant le légendaire Sea Containers sur les bords de la Tamise en collaboration avec le Groupe Morgan, géant américain de l’hôtellerie. Il sera livré à la fin de l’année 2013.

Parmi les dernières distinctions reçues par Tom Dixon citons celles de « Designer de l’année » par le London Design Museum, de « Best Lighting Design » décerné à l’ICFF show, de « Best Accessory » remis par Elle Décoration et de « Designer de l’année 2008 » par Architektur & Wohnen Magazine. Tom Dixon est aussi Docteur de l’University of the Arts London.

Tom Dixon sur le devant de la scène parisienne

© Peer Lindgreen
© Peer Lindgreen
© Peer Lindgreen
© Peer Lindgreen

Alors qu’il est sacré Créateur de l’année Maison&Objet 2014, Tom Dixon occupe le devant de la scène parisienne. Fin 2013, il livre sa première réalisation française : le décor d’Eclectic, nouveau restaurant de Fabienne & Philippe Amzalak et de Jean-Louis Costes. Une brasserie contemporaine de 170 couverts, ouverte au rez-de-chaussée du centre Beaugrenelle, face à la Seine, qui joue les contrastes en confrontant béton brut, matériaux précieux et références géométriques très 70’s.

Autre actualité forte, Tom Dixon présente en avant-première chez Merci, pendant la Fashion Week et le salon MAISON&OBJET de janvier sa collection de vêtements et d’accessoires de voyages dessinée pour Adidas,  révélée en avril 2013 au MOST, Musée des Arts et Techniques de Milan, pour la Design Week.