Vivienne Maun : L’original bestiaire plus vrai que nature

Vivienne Maun : L’original bestiaire plus vrai que nature
Vivienne Maun
Vivienne Maun

Originaire de la Loire, formée au sein des Beaux-Arts de la ville de Saint-Etienne, Vivienne Maun a suivi des chemins de traverses afin de pouvoir consacrer tout son temps à la sculpture. Attirée par le monde animalier et l’éthologie, elle y puise l’inspiration qui donnera naissance à son bestiaire.

C’est avec joie et humour qu’elle observe cette nature, si riche, et qui comme une sève, alimente ses créations. Une nature qu’elle regarde, dissèque et retranscrit. Mais ses sculptures sont aussi le résultat d’une grande attention portée à la nature humaine ainsi qu’à l’étude de la physiognomonie. Ainsi, en partant du fait qu’en observant l’apparence physique d’une personne et principalement les traits de son visage, on peut donner un aperçu de son caractère ou de sa personnalité. Vivienne tisse des liens étroits entre l’homme et l’animal. « Nous connaissons tous ces caricatures de couples humain/animal qui se ressemblent par leur tempérament, leur douceur ou leur agressivité », explique la créatrice. Ainsi, elle retranscrit ce phénomène animal/miroir avec une sensibilité et un humour qui lui est propre. « L’homme est un animal comme les autres ! » précise-t-elle avec malice.

Le bestiaire de Vivienne est un vrai remède contre la morosité. A défaut de parcourir la savane pour s’évader du monde parisien, elle sculpte avec un vrai sens du détail. A la genèse : du grillage et une pince coupante… aucun croquis préparatoire car elle travaille à l’instinct. Une simple étude photographique au préalable. Dans son esprit les proportions se mettent en place, le crâne apparaît entre ses mains. Vient ensuite l’étape du papier mâché, telle la chaire, il recouvre sensuellement le grillage. De nombreuses couches seront nécessaires… Au final, un bestiaire plus vrai que nature mais pas seulement ! Chacun d’entre eux porte un nom. Zita Von Flouse l’autruche et son boudoir, Gaston le bulldog Anglais et sa cave à cigares, Bou-Bou la caribou et ses bois enneigés, Mélissa la grenouille qui attend toujours le baiser de son prince ou encore Léon le cochon ! Sachez enfin, que cette jeune artiste sympathique et pleine d’humour chine chaque jour cadres et vieilles dentelles qui serviront d’écrin à ses prochaines créatures.

Plus d’infos sur www.vivienne-maun.com